Design

LA PETITE LAINE, UN AGROMATÉRIAU (PAS) COMME LES AUTRES, 2018


Aujourd’hui, la laine est considérée comme un matériau textile alors qu’elle est avant tout un agromatériau (issue du milieu agricole). Il y a quelques années des chercheurs en chimie ont développé un matériau « solide » avec des propriétés proches du plastique, à base de kératine, la molécule principale de la laine.

Lire la suite
Ce matériau est un matériau biodégradable, mais ayant aussi des propriétés différentes selon les paramètres de transformation. Il m’a permis de reconsidérer totalement la laine, trop peu utilisée à sa juste valeur. J’ai décidé en tant que designer de trouver de nouveaux usages à la laine en utilisant ce matériau.
Pour cela, en respectant les phases d’analyses, de questionnements, de recherches et de propositions, trois types d’actions ont été déterminées. La première a été un transfert de technologie dans le milieu agricole, la deuxième des propositions d’objets pour l’agriculture utilisant les propriétés du matériau et la troisième une réintégration dans l’artisanat lainier. Ces trois propositions entrent dans une volonté de remettre la laine au plus près de sa production. Pour cela, une recherche et une imagination de la filière laine en circuit court avec ce matériau et d’intégration des technologies du laboratoire ont été nécessaires.

Objectif principal : trouver des usages pour revaloriser la laine
Actions réalisées : interviews des acteurs du milieu lainier, sessions au laboratoire, visites d’exploitations, rencontre et discussion avec usagers (agriculteurs), réflexion design

TA PETITE LAINE,
Édition du mémoire de recherches, 2018


Ta petite laine, est le mémoire de recherche en design accompagnant le projet La petite laine, un agromatériau (pas) comme les autres.

Lire la suite
Il est composé en trois temps, un état des lieux de la laine aujourd’hui, puis sa considération en tant qu’agromatériau et son sens, et enfin sa possible (ré)intégration dans le milieu agricole. Le travail de l’édition a été de mettre en valeur l’écrit en faisant la part belle à la laine et à l’ambivalence entre un matériau laine texturé riche de sens et un matériau laine solide, lisse. La couverture et la double page ont été pensées pour être le « négatif » l’une de l’autre. On trouve la laine dans son premier état de transformation (cardée) sur la couverture, puis la laine sous un nouveau jour, dans une double page lorsqu’il est question du matériau dans le texte. Mémoire édité et relié à la main en 12 exemplaires.
Objectif principal : éditer le mémoire de recherche de façon à mettre en valeur l’ambivalence laine naturelle et laine solide.
Actions réalisées : photographies, retouches photo, impression de la couverture (calibrage de la couleur), mise en page in design, reliure.


40 ANS DE LA CUMA
D’ÉVAUX-LES-BAINS, 2017/2018


À la suite du workshop en résidence à la ferme, réalisé en février 2017, le pays Combraille en Marche et les agriculteurs adhérents de la CUMA d’Évaux-les-Bains, désiraient donner suite à une des propositions, fêter les 40 ans de la CUMA.

Lire la suite
La CUMA est une coopérative d’utilisation de matériel agricole, son but est de permettre aux agriculteurs d’investir dans du matériel plus onéreux et de favoriser l’entraide. Ainsi pour fêter son anniversaire, la classe de 2ème année de DSAA a travaillé sur l’aménagement de l’évènement.
Après plusieurs propositions, une organisation centrée sur l’importance des machines agricoles a été choisie. Les raisons de création de la CUMA seront présentées : le partage des machines et des moyens. Pour ce projet, nous devions utiliser un maximum de matériaux et de matériels présents sur le site de la CUMA et avant tout, créer une ambiance festive. Lors de l’évènement, il y aura différents pôles, un coin détente, une buvette, une exposition sur l’histoire de la CUMA, un marché, une scène et un espace d’exposition pour des classes d’écoles et une classe de BTS. Vendredi 7 et samedi 8 juin se tenaient les 40 ans de la CUMA Évahonienne. 6 mois après notre préparation les agriculteurs adhérents ont pendant 1 semaine aménagé l’espace et monté les expositions selon ce que nous leur avions proposé en y faisant des ajustements.

Objectifs principaux : valoriser les actions de la CUMA et rendre un lieu de travail festif.
Actions réalisées : propositions d’aménagements, définitions des espaces par essais taille réelle, documentations pour la mise en place de la fête avec visualisation 3D et photomontages.


EN L’ABSENCE, 2017


Le projet se situe sur les ruines de Crozant dans la Creuse. Ce lieu est énigmatique, il ne reste presque plus rien du château qui se situait sur cet éperon rocheux.

Lire la suite
Seules quelques tours subsistent ainsi que la trace des remparts. Notre projet fait signe de l’absence, de ce qui n’est plus sur le site de Crozant. L’objet en céramique va permettre de compléter une des tours à l’aide du principe d’anamorphose et cadrer le paysage. Le visiteur pourra se projeter dans le passé et reconstituer mentalement le château. Cette signalétique est informative, mais aussi directionnelle. Elle montre, par sa forme, le sens dans lequel il faut se placer pour compléter la tour et donne aussi une idée de ce qu’a pu être cette tour il y a des centaines d’années. La dimension plastique et historique de cet objet invite le spectateur à prolonger son temps de visite au cœur des ruines de Crozant.
Ce projet est le résultat d’une longue collaboration avec des ingénieurs et des techniciens céramiques (réalisation du moule, de la recette du grès porcelainique et de l’email, pose de l’émail et cuisson).

Objectifs principaux : inciter à l’imagination et changer l’expérience de visite.
Actions réalisées : choix et visite du lieu, image concept, 3D, maquette en céramique, réalisation du sablage de la pièce et finition, gestion de projet et d’équipe.


INTÉRIEUR / EXTÉRIEUR / PASSAGE, 2017


Durant une semaine, encadrées par le designer Samuel Accoceberry (http://www.samuelaccoceberry.com/), nous avons travaillé sur la création de structures simples, esthétiques sur la thématique Intérieur/Extérieur/Passage, à partir de tasseaux de bois, de colliers de serrage et cartons bio.

Lire la suite
Le travail se composait en 3 temps, les maquettes 1/10, les maquettes 1/3 puis la réalisation finale. Ainsi, en collaboration avec Elise Durand (design d’espace), nous avons réalisé une structure permettant de s’isoler dans un lieu de passage, l’escalier, et pouvoir contempler l’extérieur au travers de la fenêtre.


LA MARCHE DES DRUX, 2017



Ce workshop porté par le Pays Combraille en Marche avait pour but de penser les futurs d’une exploitation agricole déjà impliquée dans des démarches d’agriculture de conservation, tels que le semis direct ou la couverture permanente, ou un projet de méthaniseur.

Lire la suite
En collaboration avec des étudiants de l’école d’architecture et de paysage de Bordeaux, nous avons travaillé par groupe sur ces différents futurs possibles.
Durant une résidence d’une semaine en Creuse à Évaux-les-Bains, nous avons été reçus sur l’exploitation agricole de Messieurs Buvat et Magnier. Nous avons aussi rencontré des acteurs du milieu agricole, de la Chambre d’Agriculture, du Groupement de Développement Agricole, le Directeur du Lycée Agricole ainsi que d’autres agriculteurs. Ces rencontres nous ont permis de mieux comprendre le milieu de l’agriculture.
Avec mon groupe, nous avons travaillé sur le lien entre le village d’Évaux-les-Bains, station thermale et les promenades et randonnées possibles sur les exploitations des Drux et de la Couture.

Objectif principal : valoriser les actions pour l’environnement d’une exploitation agricole.
Actions réalisées : choix et visite du lieu, présentation du projet, proposition de définition des parcours et aménagements, présentation par photomontage des possibilités.


SILENT SPRING, 2016


Ce projet a été réalisé en duo avec une étudiante en design graphique. Nous avons travaillé sur la mise en forme éditoriale, d’un extrait en français de Printemps Silencieux, et du même extrait de la version originale Silent Spring de Rachel Carson. Le travail de mise en page, et le choix des images ont été fait selon notre vision du texte.

Lire la suite

Nous avons voulu refléter les deux parties distinctes de l’extrait, composé de la fable, puis de la description des conséquences de l’utilisation des pesticides sur notre environnement. Le livre est donc délibérément scindé en deux par les images, les jeux de couvertures montrent aussi l’avant et l’après pesticides. En ce qui concerne la composition pour les deux langues du livre, nous avons décidé de travailler sur des rectos versos et une reliure japonaise, afin de pouvoir lire en une langue, sans être dérangé par l’autre, mais aussi de pouvoir faire des liens.

Objectif principal : exprimer par la mise en page la catastrophe écologique dépeinte par Rachel Carson en version bilingue.
Actions réalisées : mise en page, impression, reliure, choix iconographique et typographique.


ÉCOSYSTÈME DE CONSULTATION, 2016


À la demande de Véronique Eloy, directrice de l’enseigne Perspective, nous avons conçu un mobilier pour la médiathèque de demain.

Lire la suite
Ce mobilier est pensé pour s’adapter à tous types de médias. Nous avons donc décidé de créer un mobilier modulable temporaire à transformer selon les besoins. À l’aide de structure tubulaire déclinée en 3 modules, il est possible de créer toute une combinaison de mobilier temporaire liée aux besoins momentanés. Étagères d’expositions, de rangements, table haute, table basse, assises, se montent et se démontent à l’aide de système d’assemblage papillon et de tablettes en contreplaqué.
Objectif principal : intégrer tous les types de médias dans une médiathèque modulable.
Actions réalisées : réflexion design, croquis, 3D, rendus, scénario d’usage, maquette échelle réduite et échelle 1, plans.


MEUBLE À SEMIS, 2016


Le meuble à semis est un meuble conçu pour réaliser ses semis et ensuite pouvoir les planter. Mais ce n’est pas sa seule fonction, il permet de faire son compost et ranger ses outils, mais avant tout, il est fait pour créer du lien. En effet, ce meuble est fait pour s’implanter dans un jardin partagé.

Lire la suite
Ce type de jardins donne accès à la terre à certaines personnes qui n’en ont pas, mais aussi il créé du lien et un échange de savoirs et savoir-faire. Ce meuble sert d’ancre à ces échanges autour d’une pratique qui demande des connaissances et du partage entre jardiniers confirmés et débutants.
Objectifs principaux : créer un point fixe d’échanges entre les usagers du jardin partagé et réaliser ses semis.
Actions réalisées : réflexion design, croquis, 3D, rendus, scénario d’usage, maquette échelle réduite, plans.

NERVURES, 2016


L’estampage est une technique de mise en forme de céramiques. Elle peut être réalisée à partir d’un moule, et ainsi produites à échelle industrielle.

Lire la suite
On trouve deux techniques d’estampage, à la plaque et à la boulette. J’ai choisi d’utiliser la deuxième, car elle laisse apparente les traces de construction. Cela permet de créer un dialogue entre la forme industrielle des pièces et les formes organiques des motifs créés par l’estampage. Ces formes sont ensuite révélées par la pose de l’émail dans les interstices. Différentes méthodes d’application de la terre ont permis une multiplicité de motifs.
Objectif principal : mettre en valeur le processus de réalisation des céramiques.
Actions réalisées : réalisations des céramiques, de la pose de l’émail, et fabrication du moule en plâtre.

WATERSKIFF, 2015


Le corps en bois lamellé-collé s’inscrit dans les codes esthétiques de la marque Waterrower. Le travail de la forme fluide rappelle l’aviron, le bateau filant sur l’eau.

Lire la suite
La technologie du rower à eau procure les mêmes sensations que lors de la navigation. Sa ligne très sculpturale permet de se démarquer des appareils de sport habituels, sans perdre l’efficacité ni la fonction.
Objectifs principaux : rendre plus élégant les rameurs de Water-rower  et améliorer l’expérience d’entraînement.
Actions réalisées : réflexion design, croquis, 3D, rendus, plans, support de communication.


DETECTGAME, 2015


Detectgame est un nouveau type de détecteur de métaux. Il permet de transformer sa quête de métaux en un jeu. 

Lire la suite
En effet, l’interface et l’utilisation du détecteur sont simplifiées pour les débutants. L’utilisateur ne se réfère plus à des sons, ce qui peut être difficile, mais il lui suffit de suivre les différentes lumières. Selon les couleurs, le premier cercle lumineux indique le type de métal et le second, la direction à suivre.
Objectif principal : rendre la recherche de métaux plus ludique en simplifiant l’interface.
Actions réalisées : réflexion design, croquis, 3D, rendus, plans, support de communication.